trends & subculturesjeudi 23 juin 2022

Jupes pour homme : la révolution vestimentaire

Partager

RÉDACTION : JOSEPH FURNESS

TRADUCTION : CHLOÉ STRECK

 

Pendant des siècles, la majorité des hommes portaient des jupes pour des raisons de confort, de praticité et de facilité. Puis, avec la modernité et les normes sexistes qui l'accompagnent, les jupes ont disparu du monde de la mode masculine comme si elles n'en avaient jamais fait partie. Soudainement, les jupes étaient réservées aux femmes, et il est rapidement devenu tabou pour les hommes d'en porter une, à l'exception des Écossais portant les kilts traditionnels.

 

Heureusement, les créateurs d'aujourd'hui conçoivent des jupes pour tous les genres. Désormais, certains des hommes les plus admirés au monde en portent et participent à leur réintroduction dans la mode masculine : Harry Styles a porté une jupe Wales Bonner en couverture de Vogue, Odell Beckham a arboré un modèle plissé signé Thom Browne au Met Gala et Jaden Smith, lui, a été aperçu portant une jupe pour une campagne de presse Louis Vuitton. Petit à petit, la norme change. 

 

Ci-dessous, vous trouverez une série de questions-réponses avec quatre hommes avisés qui sortent des sentiers battus - ou plutôt des sentiers à abattre - en incorporant cette pièce dans leur style. Découvrez comment chacun d'entre eux porte sa jupe, ce qui les inspire, pourquoi ils aiment en porter et plus encore.

 

Fabio Heydorn (@barbiedrugz) (Il/Lui)

Mannequin et créatif basé à Berlin, en Allemagne. Il porte une jupe Maison Margiela à superposition en tulle

 

Parlez-nous de la jupe que vous portez

J'ai choisi ce modèle parce que j'adore le tissu, j'aime son drapé. J'adore aussi la couleur rouge de la jupe. Ma garde-robe est majoritairement noire, c'était donc un défi personnel d'incorporer une touche de couleur à mon style.

 

Aujourd’hui, j’ai choisi d’assortir ma jupe à un belle chemise boutonnée pour ajouter du volume à mon look, et j’ai complété l’ensemble avec quelques accessoires imposants noirs et argentés. Sans oublier mon sac préféré et une paire de bottes, pour nuancer la féminité de la jupe. 

 

De qui est la jupe ?

Maison Margiela. J'ai découvert la marque parisienne il y a quelques années, grâce à l'emblématique botte Tabi. Depuis, je suis obsédé par leurs pièces avant-gardistes.

 

Ce que j'aime particulièrement chez Maison Margiela, c'est l'accent mis sur la mode ton sur ton. En évitant les imprimés et les combinaisons de couleurs vives, la marque met en valeur les silhouettes et le design de ses pièces. 

 

Quand avez-vous décidé de porter une jupe pour la première fois ?

Pour être honnête, je ne me le suis jamais interdit. Pour moi, la mode n'est pas une question de genre et de normes sociales. Au contraire, il s'agit de liberté. Les vêtements que je choisis de porter ne sont pas un reflet de mon identité de genre, ni de mon orientation sexuelle. Alors, pourquoi est-ce que je devrais m'imposer des limites ?

 

Qui ou quoi vous a inspiré à porter une jupe ?

Ma plus grande inspiration, ce sont les gens qui s'habillent comme ils le veulent. L'une de mes principales inspirations en matière de style est Lady Gaga, que j'admire depuis l'âge de 13 ans. Gaga brise des tabous et les normes, s'amuse avec la mode et expérimente constamment avec son style. Elle me rappelle sans cesse d'être moi-même et de ne pas craindre le jugement ou les critiques.

 

Pensez-vous que davantage d'hommes devraient porter des jupes ?

Oui, bien sûr ! Je pense que porter une jupe en tant qu'homme vous permet de vous sentir à la fois libre mentalement et physiquement. J'espère que les personnes qui, comme moi, portent des jupes inspirent d'autres personnes à en porter. Et par la même occasion, à se débarrasser de la masculinité toxique.

 

La société serait beaucoup plus agréable si chacun se sentait suffisamment en confiance pour porter ce qu'il veut. Être soi-même procure tant de joie et rend la vie tellement meilleure.

 

Louis (@louisrubi)

Designer et fondateur de marque basé à Barcelone, en Espagne. Il porte une jupe à superpositions Maison Margiela

 

Parlez-nous de la jupe que vous portez

La superposition est un élément clé de mon style. J'adore quand les vêtements se confondent et qu'il devient difficile de dire où se termine un vêtement et où commence l'autre. Cette jupe est essentiellement deux jupes en une sous laquelle j'ai ajouté un pantalon.

 

De qui est la jupe et pourquoi aimez-vous cette marque ?

Cette jupe est de Maison Margiela, une marque à laquelle je m'identifie. Pour créer cette pièce, la maison de couture parisienne a dû jouer avec les proportions et repenser les normes de la mode contemporaine.

 

En quoi porter une jupe vous permet-il de vous exprimer ?

Porter une jupe symbolise mon désir de jouer avec les stéréotypes et de défier les normes de genre.

 

Quand avez-vous décidé de porter une jupe pour la première fois ?

J'ai acheté ma première jupe quand je suis allé à Tokyo. Au Japon, les jupes sont considérées comme une pièce traditionnelle portée par des individus de tous genres.

 

Pensez-vous que davantage d'hommes devraient porter des jupes ?

Oui, car les vêtements ne devraient pas être genrés. Si vous portez des pièces qui vous rendent heureux, alors c'est l'essentiel.

 

J'ai toujours trouvé les jupes très masculines. La société n'est peut-être pas habituée à ce que les hommes portent des jupes, mais je pense qu'elles sont tout aussi naturelles sur les hommes que sur les femmes.

 

Si vous êtes un homme qui veut essayer de porter une jupe mais que vous n’êtes pas complètement à l’aise avec l’idée, je vous propose d’essayer d'en porter une sur un pantalon. Comme je l'ai dit, j'adore cette superposition, c'est pourquoi je la porte très souvent.

 

Ross (@rossjahunter) (Il/Lui)

Créatif basé à Londres, au Royaume-Uni. Il porte une jupe plissée façon kilt de Polo Ralph Lauren

 

Parlez-nous de la jupe que vous portez

Aujourd'hui, je porte une jolie mini-jupe plissée composée de deux tartans différents. J'ai d'abord été attirée par cette jupe parce que je suis écossais et que j'avais l'impression que le motif du tissu représentait mes racines. De plus, j'aime qu'elle soit courte parce que j'aime avoir les jambes libres.

 

J'ai associé cette jupe à un t-shirt à bandes sérigraphiées audacieux et aux manches imprimées blanches de Claire Barrow. Aux pieds, je porte une paire de bottes à talons hauts New Rock des années 90, ornée de flammes blanches. Tout comme pour les jupes, je pense que les hommes portant des talons devraient être normalisés. Enfin, j'ai ajouté des accessoires à ce look, à savoir un sporran traditionnel, porté comme un sac bandoulière plutôt qu'en travers de la taille, et une épingle de kilt en laiton.

 

De qui est la jupe ?

Ma jupe est de Polo Ralph Lauren. Bien que ce ne soit pas une marque que je porte régulièrement, je savais que la qualité du tartan serait incomparable. J'adore l'idée de prendre une pièce d'une marque américaine conservatrice et d’en faire quelque chose d'inattendu. Je ne suis pas le client typique de Ralph Lauren, mais c’est quelque chose que j’utilise à mon avantage.

 

Quand avez-vous décidé de porter une jupe pour la première fois ?

J'ai grandi en Écosse en portant des kilts dès mon plus jeune âge. Je portais régulièrement des kilts pour des occasions formelles, ce qui m'a amené à essayer différentes pièces que je trouvais chez moi, dans la boîte à déguisements ou dans la garde-robe de ma sœur.

 

En quoi porter une jupe vous permet-il de vous exprimer ?

En tant qu'individu queer qui est à l'aise avec son apparence, je ne ressens pas de pression à me conformer à la société hétéronormative. De toute façon, je n'ai pas l'impression de me conformer aux autres la plupart du temps. Certains jours, je choisis d'être plus féminin et d'autres plus masculin. Parfois, je choisis même de n'être ni l’un ni l'autre. 

 

En m'autorisant d'explorer toutes les facettes de la mode, je me trouve en mesure de m'exprimer exactement comme je le veux. Je ne ressens pas la pression (que la plupart des gens ressentent) de devoir m'habiller d'une certaine façon. Je veux prouver à tous que l'on peut choisir de porter ce que l'on veut. 

 

Qui ou quoi vous a inspiré à porter une jupe ?

J'ai eu l'idée de porter une jupe lorsque j'ai commencé à m’intéresser à la mode. À ce moment-là, j'ai réalisé que le seul critère essentiel d'un vêtement était qu'il soit à ma taille.

 

Comme je l'ai mentionné précédemment, j'ai porté des kilts toute mon enfance, comme la plupart des garçons. En grandissant, j'ai commencé à remettre en question les normes entourant le port du kilt et de la jupe. Les hommes écossais sont heureux de porter une jupe parce que cela fait partie de leur tradition et de leur héritage, mais ils ne porteraient jamais une autre sorte de jupe. Pour moi, ça n'a jamais eu de sens. 

 

Pensez-vous que davantage d'hommes devraient porter des jupes ?

Je pense vraiment que plus d'hommes devraient porter des jupes. Chacun sur cette planète devrait se sentir libre d'expérimenter avec n'importe quel vêtement si c'est ce qu'il veut porter. Parfois, une jupe complète un ensemble bien mieux qu'un short ou un pantalon. 

 

Les femmes sont plus libres dans la mode. Il est socialement acceptable pour elles de porter les vêtements qu'elles souhaitent. Le fait que les hommes embrassent leur féminité ne devrait pas être un signe de faiblesse. Pour moi, les hommes portant une jupe sont un gage de force. 

 

Mark Bryan (@markbryan911) (Il/Lui)

Ingénieur robotique, mannequin et influenceur basé à Crailsheim, en Allemagne. Il porte une jupe à monogramme Balmain

 

Parlez-nous de la jupe que vous portez

Aujourd'hui, je porte une jupe à logo avec une chemise boutonnée, une cravate et une paire d'escarpins. 

 

Qu'est-ce qui vous a plu dans cette jupe en particulier ?

J’adore les couleurs et le motif à monogramme de cette jupe, et aussi le fait que ce soit une jupe crayon. C'est un style que j’aime beaucoup porter. 

 

De qui est la jupe ?

Comme vous le devinez, cette jupe à logo est de Balmain. J'ai porté des jupes Balmain par le passé (principalement pour des shootings de magazines) et la qualité et la coupe des modèles de cette marque m'ont toujours impressionné.

 

En quoi porter une jupe vous permet-il de vous exprimer ?

Avant tout, j'aime m'exprimer à travers les talons que je porte, mais j'ai récemment découvert que j'aime tout autant porter des jupes. Mes talons sont plus beaux lorsqu'ils sont associés à une jupe qu'à un pantalon. Pour moi, ça complète le look.

 

Quand avez-vous décidé de porter une jupe pour la première fois ?

J'ai essayé de porter des shorts avec mes talons, et après avoir vu les résultats, j'ai préféré les porter avec une jupe. De plus, les shorts sont mal vus dans un cadre professionnel.

 

Qui ou quoi vous a inspiré à porter une jupe ?

Ma principale source d'inspiration est Meghan Markle dans la série télévisée Suits. Elle portait toujours une jupe et une blouse tandis que d'autres femmes dans la série portaient des robes. Je me suis inspiré de son style et je me le suis approprié en associant les jupes et les talons à des hauts masculins. 

 

Pensez-vous que davantage d'hommes devraient porter des jupes  ?

Oui, je pense qu'elles sont une alternative très confortable aux pantalons. De plus, il y a beaucoup de choix en termes de couleurs, d'imprimés et de tissus.

 

Je ne pense pas que tous les hommes devraient porter une jupe, seulement ceux qui le souhaitent ! Cependant, si vous voulez porter une jupe, il n'y a aucune honte à le faire !

 

Ne perdez pas le fil

Abonnez-vous pour recevoir des promotions, des sélections personnalisées, des mises à jour de stock et plus, directement dans votre boîte e-mail.

Mises à jour via :

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir des offres marketing par e-mail et/ou SMS et reconnaissez avoir lu notre Politique de confidentialité. Désabonnez-vous à tout moment au bas de nos e-mails ou en répondant STOP à l'un de nos SMS.

8690408 7565618 5899516 6264704 7955324 seotmstmp deskdev