La mode luxe à portée de main

Chargement...

Chargement...

Chargement...

Faites votre choix entre Femme et Homme pour acheter

Choisissez un genre pour acheter

Bienvenue sur Farfetch connectez-vous ou créez en compte

BURBERRY MONOGRAM / Quatre personnalités, une inspiration

Pour célébrer le lancement de notre collection Burberry Monogram, conçue en partenariat avec Burberry afin de rendre hommage à la dernière collection de la marque, des personnalités venues des quatre coins du monde, mais toutes un peu londoniennes dans l'âme, partagent leur vision de la collection capsule. Composée de 48 pièces, la sélection revisite le monogramme emblématique, en collaboration avec le graphiste Peter Saville. La mannequin Ikram Abdi Omar, la danseur classique Solomon Golding, la mannequin et étudiante Tin Gao et le chorégraphe Pat Boguslawski nous dévoilent ce que Londres représente pour eux. Lisez l'article et découvrez la collection ci-dessous. Photographie : Campbell Addy. Stylisme : Bojana Kozarevic.

« Pour moi, se sentir chez soi ne dépend pas d'un endroit, mais plutôt des relations que je développe avec les gens, dévoile Tin. Je ne me sens ni chinoise, ni londonienne, mais tout simplement comme un individu à part entière… »

Cela fait plus d'un an que je vis à Londres, et je retourne à Pékin chaque été. Pékin est une ville fascinante : ses allées pleines de vie, les imprimés et les motifs floraux que les femmes âgées portent... Les hutongs débordent toujours d'activité ; c'est comme ça que l'on appelle les ruelles très étroites qui serpentent dans toute la ville. Ici, au centre-ville de Londres, tout le monde vient de partout, c'est tellement multiculturel que ça ne donne pas l'impression d'être dans un pays particulier. J'étudie les textiles et je pense que l'art est par définition connecté à la société : il y a une relation de cause à effet, qu'elle soit positive ou négative. C'est pour ça que je pense que le concept de lieu, et tout ce que cela englobe, m'intéresse autant. »

« J'ai vécu dans plusieurs pays à travers le monde, donc il est difficile de dire où je me sens le plus chez moi, nous dit Solomon. Mais je finis toujours par revenir à Londres…

Pour moi, c'est une ville synonyme de diversité. C'est la quintessence de ce qu'être « britannique » signifie, et cela englobe tellement de choses. J'ai vécu deux ans au Ghana et un an en Jamaïque. Ces endroits m'ont permis de me reconnecter avec mon identité et de découvrir une autre facette de moi-même. J'ai grandi à Londres mais revenir au pays et découvrir mes racines, mes autres racines, a été une expérience très intéressante. Parfois, c'est difficile de se sentir à sa place lorsque l'on a la sensation d'appartenir à plusieurs mondes différents, parce que notre société donne de l'importance à des choses qui ne devraient pas vraiment en avoir. En terme de construction mentale, c'est quelque chose qui prend du temps, mais je pense que d'une certaine manière, cela nous permet de rencontrer des gens sur la même longueur d'onde et de nous apporter une énergie créatrice qui s'exprime dans l'art, la musique ou la mode, des domaines où l'expression de soi est souveraine. »

« Comme j'ai quitté Bristol pour m'installer ici il y a tout juste un an, je ne me considère pas encore comme une véritable londonienne, révèle Ikram. Mes parents sont d'origine somalienne et je suis clairement influencée par mes racines...

En particulier en termes de valeurs morales et du respect que j'accorde aux autres. J'adore porter le dirac quand je vais à un mariage, c'est une robe traditionnelle assez transparente, aux couleurs vibrantes. Je suis aussi spécialisée dans l'art du henné et je m'en occupe pour toute ma famille pour les mariages. Ce que mes parents ont traversé m'inspire énormément : tout quitter pour aller vivre dans un pays inconnu, apprendre deux nouvelles langues à la fois. Pendant la guerre civile, ils ont quitté la Somalie pour s'installer en Suède, où je suis née. Ils ont fait tous ces sacrifices afin de nous offrir un futur meilleur. Pour moi, ce sont des héros. J'ai aussi de la famille en Tanzanie et j'adore les imprimés colorés qu'ils portent là-bas. Oh, et aussi la nourriture ! C'est un croisement entre la nourriture arabe et indienne, avec plein d'épices. C'est ce qui m'a donné le goût de la cuisine. Le fait de me sentir chez moi ne dépend pas vraiment d'un endroit précis. Rien ne me fait plus sentir chez moi que de passer du temps avec ceux que j'aime. »

« Je me suis toujours senti chez moi dans plusieurs endroits différents, nous confie Pat. Je suis polonais, mais cela fait tellement longtemps que je vis à Londres que je m'y sens vraiment chez moi. C'est une ville qui vous pousse à trouver votre voie dans la vie…

J'adore passer du temps chez moi, vers London Fields. J'ai passé les trois derniers moi à travailler à Paris, et je viens de revenir à Londres. Ça fait du bien d'être à la maison. C'est une ville tellement multiculturelle, où tout le monde peut trouver des opportunités. J'ai vécu beaucoup de moments heureux et de moments difficiles ici, et c'est ce qui a fait de moi la personne que je suis aujourd'hui. J'ai l'impression que Londres me pousse à évoluer et toujours m'améliorer. Los Angeles m'a aussi beaucoup changé, je pense. J'ai fait mes études là-bas et récemment, j'y suis retourné pour m'entraîner en tant que danseur. C'est un peu mon autre chez moi. Quand je suis à L.A, avoir la mer à proximité me fait toujours du bien. Même pas besoin d'aller à Hollywood ! Toutes ces villes ont quelque chose qui me parle. »

Pays ou région de livraison Vous vous faites livrer en France et votre commande sera facturée en EUR € .
Une erreur est survenue lors de la récupération de la liste de pays ou régions

Merci de patienter

Une petite minute, s'il vous plaît...

Notre Politique de Cookie

Merci de patienter

Une erreur s'est produite lors du chargement des informations
Nous utilisons les Cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de votre site. Si vous continuez à parcourir notre site, nous supposerons que vous acceptez de recevoir nos Cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.