Loading...

Loading...

Loading...

Faites votre choix entre Femme et Homme pour acheter

Choisissez un genre pour acheter

Bienvenue sur Farfetch connectez-vous ou créez en compte
 

Dans notre ligne de mire

Aesther Ekme : les plaisirs simples

Aesther Ekme : les plaisirs simples

 

La créatrice Stephane Park nous parle de sa collection, aussi forte que sobre

 

Rédaction : Laura Griffiths
Traduction : Olivia Payen

 

La sélection

 

La recherche du sac parfait peut être l’affaire d’une vie. Alors que la majorité d’entre nous fléchit sous le poids de la recherche, Stephane Park créé tout simplement le sac elle-même ; et avec son expérience dans l’équipe accessoires d’Alexander Wang, la créatrice brésilienne est en bonne passe d’aboutir à la perfection tant recherchée. Lancée en juin l’an dernier (seulement quelques mois après la fin de ses études), la marque Aesther Ekme est riche de l’expérience de sa créatrice, et de son attention (ou non) aux détails. Et c’est bien pour cela que tout le monde en raffole.

Nous l’avons rencontré alors que sa collection arrive sur Farfetch pour parler de l’abandon des logos, des créations minimalistes et de comment un panier de linge sale a inspiré le dernier sac dont vous tomberez amoureuse.

 

 

De la création de la marque :
“J’ai lancé la marque en juin 2016, seulement quelques mois après la fin de mon Master à l’académie royale des beaux-arts du Danemark où je me suis spécialisée dans les accessoires en cuir. Le mot “Ekme” vient des Tatars de Crimée et décrit un sac porté épaule traditionnel, et “Aesther” vient plus du classicisme. Ensemble cela veut dire “sacs classiques”, une notion que l’on peut voir à travers chacune des pièces Aesther Ekme."

 

De l’importance de la simplicité :
“En regardant le marché, je me suis rendue compte qu’il y avait un besoin de sacs plus intemporels, de bonne qualité et au design fonctionnel sans en faire trop. Décorations, motifs et détails métalliques : nous faisons abstraction de tout ce qui est communément utilisé pour faire des sacs. Notre logo (une ellipse embossée) s’oppose aux énormes logos que l’on peut voir un peu partout : il y a une certaine liberté à porter un sac qui ne vous catalogue pas.”

 

“Je me suis rendue compte qu’il y avait un besoin de sacs plus intemporels… de bonne qualité et de designs fonctionnels sans en faire trop.”

 

Des designs en perpétuelle évolution :
“En grandissant à São Paulo au Brésil, mon œil a toujours été attiré par l’âpreté de l’architecture Brutaliste que l’on y voit. L’un de mes architectes favoris est Lina Bo Bardi, dont les bâtiments sont monumentaux sans être trop imposants grâce à leurs lignes épurées et fonctionnelles. Et vivre au Danemark a certainement ajouté une touche de minimalisme sophistiqué à mon esthétique : mon choix de travailler dans la mode sans suivre les tendances est probablement l’une des plus fortes influences que la culture danoise a eu sur moi.”

 

De l’importance de la résolution de problèmes :
“Regarder les gens autour de soi est toujours une source d’inspiration, surtout lorsqu’ils se débattent avec ce qu’ils ont à porter. Pourquoi une femme porte deux sacs ? Pourquoi dans certaines villes les femmes portent-elles presque exclusivement des sacs à bandoulière ? Toutes les situations où l’on porte quelque chose m’inspirent : les sacs de linge sale, les sacs de courses, les valises… tout ce qui sert à contenir quelque chose et qui a une anse !”

 

“La femme Aesther Ekme a une certaine force de caractère et une confiance en elle qui la fait sortir du lot sans avoir à faire quoi que ce soit.”

 

 

Du client :
“La femme Aesther Ekme a une certaine force de caractère et une confiance en elle qui la fait sortir du lot sans qu’elle ait à faire quoi que ce soit. [C’est] pour la femme qui n’a pas besoin d’être cataloguée.”

 

De la collection AH17 :
“J’adore le Sac et le Barrel. Le Sac est très fonctionnel sans avoir l’air utilitaire. Il est souple et structuré à la fois et est l’équilibre parfait entre féminité et masculinité. Le Barrel est un modèle du PE17 que l’on a voulu reconduire pour l’AH17. C’est un sac à la forme classique avec une fermeture magnétique élégante. Je l’adore parce qu’il change la façon dont une femme se tient : il donne une posture différente à celle donnée par un sac porté épaule par exemple.”

 

 

De votre plus grande source d’inspiration :
“Trouvez des solutions à des problématiques esthétiques et de design.”

 

Votre plus grand apprentissage jusqu’à présent :
“Tout est possible si vous savez poser les bonnes questions.”

La marque en trois mots :
“Atemporelle mais pertinente”

 

3 choses dans votre sac :
“Des chargeurs, de l’eau et un calepin.”

 

La sélection